Projet participatif

LOGO MARSEILLAISE

Les Vivres de l’Art ont choisi la journée mondiale de la philosophie du 20 Novembre pour lancer le blog participatif de réécriture de la marseillaise : pour un hymne national du XXIe siècle.

On l’a beaucoup chanté hier, il est bien présenté à nos esprits. C’est l’occasion de lancer une réflexion sur son sens et ses valeurs au XXIe siècle.
Nous souhaitons souligner ainsi notre respect de l’hymne national et célébrer la paix.

Beaucoup de polémique autour de cet hymne ces derniers temps : ceux qui le chantent ou pas, ce que cela signifie…
Ce qui semble faire l’unanimité c’est que les gens ne se retrouvent pas dans le texte.

Les Vivres de l’Art à l’initiative de son directeur artistique Jean-François Buisson ont décidé de servir de creuset à la refonte de ce texte.
Souvent réorchestré, nous décidons de garder la même mélodie et la composition des vers : longueur et rime.

Rendez-vous pour le lancement du blog le 20 Novembre aux Vivres de l’Art pour une conférence de presse à 16h.
Vivement l’art.
Publicités

12 réflexions sur “Projet participatif

  1. J’ai créé un site marseillaise-ensemble.com où j’explique ma démarche. Je ne suis pas sûr finalement de vouloir modifier la Marseillaise. On peut en revanche la compléter avec une sélection des meilleures versions écrites depuis plus de deux siècles. Voici quand-même ma dernière proposition courte :

    La Française

    Allons enfants de la patrie,
    Le jour de gloire est arrivé !
    Liberté, liberté chérie,
    Ton chemin nous a rassemblés !
    L’étendard de la France est levé !
    Soyons-unis ! tout est possible ;
    Dans notre pays bien-aimé
    Le rêve de l’égalité
    Nous inspire un projet infaillible :

    Aux armes, citoyens !
    forgeons l’union sacrée !
    Marchons !
    marchons pour la nation
    et la fraternité !

    Ma réécriture du chant de Henri IV :

    Vive la France et vive la nation !
    Que l’espérance éclaire nos sillons !
    Le projet d’alliance nous ouvre l’horizon.

    Au diable guerres rancunes et partis !
    Comme nos pères chantons en vrais amis
    Et levons nos verres les roses et les lys !

    Contre la haine formons l’union sacrée !
    Que Dieu maintienne la paix et l’unité
    De nos belles plaines aux cimes étoilées !

    Le jour de gloire enfin est arrivé !
    Dans notre histoire le peuple s’est levé.
    Gardons en mémoire son chant de liberté !

    J'aime

  2. J’ai changé un peu ma proposition :

    La Française

    Allons enfants de la Patrie,
    Le jour de gloire est arrivé !
    Liberté, liberté chérie,
    Ton chemin nous a rassemblés !
    Le drapeau de l’alliance est levé !
    Soyons-unis ! tout est possible ;
    Pour un humanisme éclairé
    Le rêve de l’égalité
    Nous inspire un projet infaillible :

    Aux armes, citoyens !
    formons l’union sacrée !
    Marchons !
    marchons pour la nation
    et la fraternité !

    J'aime

    • Bonjour Sylvain et merci pour votre enthousiasme ! Dans l’onglet « Comment » vous avez un squelette avec un cahier des charges pour les rimes et les couplets. C’est ce qui va nous permettre de réunir les propositions plus aisément. N’hésitez pas a partager le blog et à très vite.

      J'aime

  3. Et si le plus simple était de ne changer que la dernière phrase du refrain ? Ainsi la Marseillaise au lieu de se terminer par une vision de cauchemar proposerait une issue à cette guerre effroyable. Voici ce que je propose pour l’instant :
    qu’un voeu d’union renforce la nation !

    J'aime

  4. Et si le plus simple était de ne changer que la dernière phrase du refrain ? Ainsi la Marseillaise au lieu de se terminer par une vision de cauchemar proposerait une issue à cette guerre effroyable. Voici ma proposition pour l’instant :
    Marchons ! marchons !
    qu’un voeu d’union
    renforce la Nation !

    J'aime

  5. J’ai encore changé d’avis. Voici ma dernière proposition qui relie le 6° couplet et je chante avec toi liberté :

    La Marseillaise et la liberté

    Amour sacré de la Patrie,
    Conduis, soutiens nos bras vengeurs !
    Liberté, liberté chérie,
    Avec nous combats le malheur !
    Dans le monde combats le malheur !
    Sous nos drapeaux que la victoire
    Accoure à tes mâles accents,
    Que tes ennemis s’éloignant
    Voient ton triomphe et notre gloire !

    Aux armes, citoyens ! formez vos bataillons !
    Marchons ! marchons pour l’unité le droit et la nation !

    + un extrait de je chante avec toi liberté :

    Quand tu chantes je chante avec toi liberté
    Quand tu pleures je pleure aussi ta peine
    Quand tu trembles je prie pour toi liberté
    Dans la joie ou les larmes je t’aime
    Les chansons de l’histoire ont ton nom et ta voix
    Le chemin de l’histoire nous conduira vers toi
    Liberté ! liberté !

    + le début de ma France de Jean Ferrat :

    De plaines en forêts de vallons en collines
    Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
    De ce que j’ai vécu à ce que j’imagine
    Je n’en finirai pas d’écrire ta chanson
    ma France ma France

    J'aime

  6. encore un dernier mot pour vous dire que ma dernière proposition n’est vraiment pas bonne. voci maintenant ma nouvelle proposition très simple :

    Une nouvelle Marseillaise

    La Républicaine

    Allons enfants de la patrie,
    Le jour de gloire est arrivé.
    Liberté, liberté chérie,
    L’étendard français est levé,
    Le drapeau de justice est levé.
    Soyons unis ! tout est possible ;
    La guerre et la peur cesseront,
    Alors ensemble nous vaincrons
    La misère, ce fléau terrible.

    Aux armes, citoyens !
    formons l’union sacrée !
    Marchons, marchons
    pour la nation
    et la fraternité !

    Je vous explique pourquoi je trouve que cette proposition est bien. Les accents guerriers sont maintenus (les deux premiers vers et le début du refrain). J’ai mélangé le 1°, le 6° et le 15° couplet. Mais je parle de la paix (guerre et paix de Tolstoï) en souhaitant que la guerre cesse (armistice). Ce n’est donc plus le chant de guerre du XIX° siècle où même Victor Hugo après l’invasion de l’Alsace et de la Moselle appelait à faire la guerre et qui sait même Jean Jaurès en 1914 le plus pacifiste des hommes politiques a tenu des propos ambigus juste avant son assassinat (de mémoire : « peut-être que je me suis trompé (…) »). Une nouvelle Marseillaise serait un chant du XXI° siècle évoquant l’armistice de 1945. Depuis toute guerre en Europe est devenu impossible ou du moins en Europe de l’Ouest grâce à la construction européenne. Malheureusement la guerre froide puis la guerre en Yougoslavie puis en Ukraine démontrent la fragilité d’un tel projet mais aussi son utilité son impérieuse nécessité. Le nationalisme (à ne pas confondre avec le patriotisme) c’est la guerre disait Mitterrand. Le communisme aussi celui de Staline et de Mao (à ne pas confondre avec le socialisme soviétique de Gorbatchev ou le communisme, capitalisme d’état chinois d’aujourd’hui). La révolution française aussi c’était la guerre civile pendant la terreur. Puis la guerre contre toutes les monarchies européennes sous Napoléon. Faire une critique de la révolution française s’impose aujourd’hui. Je crois qu’elle a été la brèche qui a embrasé toute l’Europe jusqu’en Russie. Jean Jaurès lui-même disait (encore de mémoire :  » (…) et les révolutions deviennent des boucheries »).
    Je parle aussi de la lutte contre la misère. L’Abbé Pierre ne disait-il pas qu’il fallait réécrire la Marseillaise pour remplacer des paroles de guerre par des paroles de combat, de guerre aussi contre cette fois l’injustice et la misère. Combattre avec la même énergie que les soldats de la guerre de 14 ce fléau de la misère grâce à l’union nationale. Quatre mots évoquent dans ma version l’unité nationale : « soyons unis », « ensemble », « union sacrée et aussi « fraternité ». Ce dernier mot était absent même de la version complète à 15 couplets. Le mot égalité en revanche était présent. J’ai fait l’inverse. J’ai remplacé le mot égalité par justice (en Allemagne la devise c’est liberté, justice, unité) car le mot égalité peut être synonyme d’égalitarisme. Pas de -isme pour liberté ni pour fraternité. Le drapeau est important un des symboles de la république. Comme beaucoup je l’ai mis dans ma réécriture mais j’ai rajouté « le drapeau de justice est levé » sous-entendu le drapeau européen voilà pourquoi je n’ai pas répété le mot étendard car le drapeau européen est censé être pacifiste (étendard = drapeau guerrier).
    L’union sacrée fait référence bien sûr à l’appel à l’unité nationale lancé par le président Poincaré en 14. Il a été à la tête du pays pendant toute la durée de la guerre et il a formé un gouvernement d’union nationale droite-gauche confondu alors qu’il était de droite. Clémenceau et Aristide Briand ont tous deux eu des postes de premier plan. Si la France avait continué à se diviser aurait-on pu gagner la guerre ? Certes les américains nous ont aidés mais l’issue était loin d’être écrite d’avance… L’Allemagne prussienne était victorieuse à l’est après la révolution russe et la guerre civile. La carte de l’Europe centrale et de l’est aurait très bien pu rester figée au mépris du principe des nationalités et au profit des deux empires centraux. Et l’Alsace et la Moselle aurait très bien pu rester allemande et l’esprit de revanche aurait perduré jusqu’à aujourd’hui empêchant tout projet de construction européenne d’aboutir. Et la démocratie française, la république française en serait sortie affaiblie avec encore une fois l’éternel débat sur le retour ou non des vielles institutions impériales ou monarchiques. Les empires coloniaux auraient sans-doute aussi été complètement différents. L’Allemagne aurait réclamé sa part du gâteau. C’est de la science fiction mais la décolonisation aurait-elle eu lieu avec une Allemagne prussienne déjà persuadée de sa supériorité raciale sur les autres peuples ?

    J'aime

  7. Ma dernière réécriture ….
    La Républicaine
    ou l’Amour sacré

    Allons enfants de la Patrie,
    Le jour de gloire est arrivé.
    Liberté, Liberté chérie,
    Ton rameau sauveur est levé,
    L’étendard de justice est levé.
    Soyons unis et solidaires !
    Nos murs à jamais tomberont,
    Alors ensemble nous pourrons
    Dénouer le joug de la misère.

    Aux armes, citoyens !
    formons l’union sacrée !
    Marchons, marchons
    pour la nation
    et la fraternité !

    J'aime

  8. Dernier rectificatif après ce qui s’est passé en Belgique… Maintenant je crois que je vais arrêter ce jeu de réécriture qui ne mène probablement à rien.

    La Républicaine
    ou l’Amour sacré

    Allons enfants de la Patrie,
    Le jour de gloire est arrivé.
    Liberté, Liberté chérie,
    Le drapeau français est levé,
    L’étendard de justice est levé.
    Soyons unis et solidaires !
    Nos murs à jamais tomberont,
    Alors ensemble nous pourrons
    Dénouer le joug de la misère.

    Aux armes, citoyens !
    formons l’union sacrée !
    Marchons, marchons
    pour la nation
    et la fraternité !

    Point final, rideau.
    mon site marseillaise-ensemble.com

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s